Bien élever les poussins après l'éclosion

Conseils pour le premier age

La mortalité déplorée pendant les dix premiers jours est souvent due à des fautes d'élevage. L'alimentation ou le local d'élevage peuvent être incriminés.

Le chauffage sous lampe infrarouge :

Température de l'éleveuse au fil des semaines.

1 37°C

2 35°C

3 31°C

4 28°C

5 20°C

6 18°C


La chaleur doit assurer aux poussins , une température constante, diminuant au cours des semaines.

La régularité de la température de chauffage constitue un des points les plus délicats de l'élevage artificiel.

 

Les 2 premiers jours il faut apprendre aux poussins à manger, même si c'est naturel certains ont plus de mal que d'autres. Pour ce faire il est bien de mettre dans le fond un carré de papier cartonné ou vous deposerez un peu d'aliment poussin cela fait un peu de bruit et insite les poussins à se nourrir.

Vous devez donner a vos poussins de l'aliment complet pour poussin sous forme de semoule pendant au moins les 6 à 10 premieres semaines de vie.

En ce qui concerne l'eau, elle doit avant tous etre propre et changée regulierement. Les premiers jours l'eau peut être un peu sucrée cela leur donnera de l'ennergie. Ne pas mettre une trop grande quantité d'eau pour éviter les noyades. Un abreuvoir 1,5 L est idéal .

Les poussins peuvent sortir dehors à partir de la 6ème semaine en alternance et selon le temps et la temperature ( par exemple l'apres midi, puis la journée avant de les laisser independant).

L'humidité et les courant d'air sont tres mauvais pour les poussins.

 

La litière :
La qualité des litières est un point important pour la réussite de l'élevage des poussins. Toute litière doit etre propre et seche ( sans odeur)

Les maladies du premier age

Voici une liste non exhaustive des maladies chez les poules :

Coccidiose : Différents parasites comme les Eimeria provoquent chez les volailles une diarrhée rouge et sanguinolente. L'age des sujets, lors de l'infection par la coccidiose se situe aux environs des dix-septième et cinquante-deuxième jours.

Colibacillose : Cette infection se présente sous la forme d'une diarrhée blanche.

Dermite : Elle se caractérise par la présence de croûtes aux coins du bec, à la mandibule inférieure et sur le pourtour des narines. Elle traduit une déficience en vitamine B.

Histomonose : Les symptômes sont ceux des infestations intestinales (manque d'appétit, amaigrissement, excréments de couleur soufrée).

Hépatite à virus du caneton : Apparition soudaine vers le troisième ou quatrième jour. Lésions localisées au foie, à la rate ou aux reins, lesquels sont hypertrophiés.

Infection ombilicale des poussins : De strictes mesures d'hygiène sont le meilleur moyen de lutte.

Maladie de la culbute chez le caneton : Cette maladie atteint les canetons de une à trois semaines ; elle se traduit par une désorganisation des mouvements chez les sujets atteints.

Pullorose : La pullorose est transmise par les oeufs qui donnent des poussins porteurs de germes. Parmi ceux-ci certains meurent dans les jours qui suivent l'éclosion et d'autres résistent et vivent porteurs de germes.

Pneumonie des poussins : Elle est causée par un excès de chaleur ou de froid. Il faut donc craindre les courants d'air responsables de refroidissements mortels.

Rachitisme : C'est une maladie nutritionnelle, elle atteint les poussins dès leurs premières semaines ; elle se manifeste par des pattes écartées, des doigts tordus, des déformations du bréchet et du bec.

Syngamose : Ce sont des parasites qui envahissent le voies respiratoires comme la trachée. Ils provoquent un bâillement continuel.